Article

« Valoriser son image pro » : un nouveau service d’accompagnement

Conçue et développée par Pôle emploi à titre expérimental, la nouvelle prestation « Valoriser son image pro » aide pendant une semaine les demandeurs d’emploi à révéler leurs savoir-être afin d’être mieux armés en situation de recrutement. Explications et témoignages.

Publié le  25/10/2018

En septembre dernier, l’agence Pôle emploi de Cenon (près de Bordeaux) mettait sur les rails un nouveau service d’accompagnement des demandeurs d’emploi, baptisé « Valoriser son image pro ». Une prestation inhérente au Plan Investissement Compétence (PIC) émanant des services de l’État dans le cadre du grand plan d'investissement 2018-2022, qui concerne le développement des compétences pour faciliter l’accès à l’emploi (ce PIC est décliné dans des « Pactes régionaux d’investissement dans les compétences » en associant les partenaires régionaux).

 

Encore au stade expérimental dans une poignée d’agences en France, le programme a d’ores et déjà profité à une dizaine de candidats à l’embauche à l’agence Pôle emploi de Cenon depuis septembre, parmi lesquels une maman de deux enfants célibataire âgée de 30 ans. « Cette formation est tombée à pic ! », raconte Dondu B., employée de libre-service en recherche d’emploi depuis un an et au RSA. « Mon précédent travail était devenu incompatible avec les contraintes de ma vie personnelle et mes problèmes de santé. C’était une période difficile. Aussi, quand ma conseillère Karine G. m’a suggérée cette prestation, j’y suis allée sans me poser de questions ».

 

Projet validé, la jeune femme a ensuite été reçue à l’INSUP Formation Bordeaux, organisme partenaire de la prestation, qui au-delà la réalisation d’activités éducatives, culturelles, sociales et professionnelles en formation permanente, œuvre à la qualification, l’insertion des personnes privées d’emploi et la promotion/reconversion des salariés d’entreprise. « Nous l’avons orienté sur cette prestation pour qu’elle mette en avant ses compétences et qu’elle valorise, pourquoi, pas son CAP Pressing obtenu en 2007. Je l’ai vu le 7 septembre, le 14 elle passait un entretien individuel de contractualisation avec le prestataire », ajoute Karine G., en référence au diagnostic approfondi réalisé en amont du dispositif, qui vise à connaître les besoins et les attentes du bénéficiaire et définir avec lui les objectifs à atteindre.

« Aujourd’hui que le recrutement passe de plus en plus par le savoir-être. »


Révéler le potentiel des candidats

Positionnée au cœur de la stratégie de valorisation des compétences, la prestation a été créée grâce au concours de demandeurs d’emploi, de conseillers, de psychologues du travail et de prestataires. Les initiatives existantes sur les savoir-être professionnels ont également été considérées afin d’identifier ce qui avait fonctionné, et ce qui méritait d’être amélioré. Au préalable, plusieurs tests ont été réalisés en agence afin que les équipes participent à l’évolution du dispositif. Son objectif : permettre aux demandeurs d’emploi de connaître les attentes des employeurs dans leur recrutement, identifier/renforcer les acquis, les transformer en atouts, rendre la candidature plus efficace, convaincre les employeurs. « Nous savons aujourd’hui que le recrutement passe de plus en plus par le savoir-être », confirme Karine G., qui remarque que 6 employeurs sur 10 considèrent cet aspect plus important que les compétences techniques.

 

Autonomie, capacité à fédérer, adaptation, réactivité, travail en équipe, sens de la communication, rigueur… autant de qualités se rapportant au savoir-être que les formateurs s’appliquent à révéler aux candidats durant une semaine ou plus. « Dès le début, le fait de rencontrer d’autres personnes a été bénéfique pour créer du lien, se souvient Dondu B. Nous étions en permanence accompagnés, dans une approche totalement personnalisée. Le contenu fut riche, intense, et m’a aidé à retrouver confiance en moi d’un point de vue professionnel mais aussi personnel. »

Un accompagnement personnalisé

Déroulé sur 5 jours pleins (35h), le parcours socle comporte ainsi 3 ateliers en groupe de 5 à 10 participants, qui peuvent à tout moment solliciter le prestataire pour des points individuels. Ces ateliers comportent 3 thématiques principales : « les savoir-être professionnels », « dans la peau du recruteur » et la « mise en pratique ». À mi-parcours est organisé un entretien individuel pour dresser un premier bilan des modules suivis. Au socle commun fixe s’ajoute en effet des modules à la carte pour personnaliser le contenu de la prestation, qui permet au demandeur d’emploi d’approfondir et de développer ses acquis autour d’une dimension particulière du savoir-être professionnel.

 

S’en suit un bilan des actions réalisées au terme de séquences collectives, dont la pédagogie est basée sur une approche participative, ludique et bienveillante. « Cet exercice m’a tellement motivé qu’au moment du bilan j’ai dit à ma formatrice que j’allais tout de suite mettre en pratique ce qu’on m’avait appris. Même s’il fallait repasser par l’échec, je me sentais armée pour l’affronter », rapporte avec enthousiasme Dondu B., pour qui cette semaine charnière a été l’occasion de réfléchir à d’autres objectifs, et de basculer sur un autre projet. Une transformation salutaire qui a orienté la jeune femme vers un emploi d’aide à domicile une fois la prestation terminée. « Quand la candidate est revenue me voir, elle était totalement métamorphosée, dans une démarche dynamique et positive », témoigne Karine G.

 

Embauchée en CDI quelques jours après, Dondu B. travaille aujourd’hui en phase avec ses aspirations, dans un périmètre choisi. « Cette semaine a été décisive ; ma vie a radicalement changé. Pôle emploi nous a donnés des outils pour réussir et mieux se confronter au monde professionnel. Et ce n’est pas parce qu’on a des enfants que c’est impossible ! », confie-t-elle. En bonne voie de généralisation, la prestation devrait s’ouvrir désormais à d’autres agences Pôle emploi. « Si elle fonctionne bien, nous serons amenés à la développer au niveau national », conclut Karine G.

En chiffres :

 

Les savoir-être professionnels mentionnés dans les CV sont regardés prioritairement par 57% des employeurs.

Pour 9 employeurs sur 10, l’autonomie et la motivation sont des qualités décisives dans le choix d’un candidat.

Plus d'actualités

Article

Aéroportuaire : « De par la diversité de nos [...]

Créée en 2022, l’association Aéro Impacts Ressources Humaines (A.I.R.H) agit en faveur de l’égalité des chances dans la filière aéroportuaire, en innovant et en bousculant les codes établis. Amélie Lummaux, Directrice générale adjointe du Groupe ADP en charge du développement durable et des projets, et présidente de l’association, revient sur le travail mené par ce collectif.

Opinions

Jim PASQUET, cofondateur de l'entreprise Le Pavé : [...]

À l’occasion de la journée mondiale sans sac plastique, Jim Pasquet, cofondateur avec Marius Hamelot de l’entreprise « Le Pavé » revient sur les interrogations qui ont traversé les deux cofondateurs sur le statut et le rôle de leur entreprise : « start-up », « industrie », « licorne », que signifient ces mots et ces concepts pour celui qui bâtit son entreprise ? Quelles traductions concrètes revêtent-ils ? Ainsi, Jim Pasquet propose de les aborder sous un autre prisme : celui de l’hybridité.

Article

« Pour susciter des vocations, nous intervenons [...]

À Paris, Toulouse ou Kourou, le défi est de taille pour Centre national des études spatiales (CNES) : recruter entre 120 et 150 nouveaux talents par an. Casser les préjugés en misant sur la jeunesse, les femmes, la diversité… Liliane Sebas, sa DRH, nous dévoile sa check-list pour attirer les meilleurs profils.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

87,5 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par France Travail. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national.

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ex : 33000

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.