Communiqué de presse

Enquête « Besoins en main-d’œuvre (BMO) » des entreprises : stabilité des intentions d’embauche en 2023 à plus de 3 millions

En 2023, les intentions de recrutement des employeurs restent au même niveau qu’en 2022. On comptabilise ainsi 3,04 millions d’embauches potentielles, soit un volume équivalent à celui de 2022 (-0,2%).

Publié le  07/04/2023

La proportion d’établissements prévoyant d’embaucher baisse légèrement (31% en 2023 contre 32,8% en 2022), tandis que le nombre moyen de projets par établissement recruteur augmente de 3,94 en 2022 à 4 en 2023. En 2023, 54,3% des projets de recrutement anticipés correspondent à des CDI, soit une proportion identique à celle de l’année 2022.

La dynamique des projets de recrutement est portée par les établissements de moins de 10 salariés (+4,9%), alors que le nombre de projets diminue dans les établissements plus grands. En termes de secteurs d’activité, le nombre de projets augmente dans les services aux particuliers (+1,8%), favorisés notamment par le dynamisme dans l’hébergement et restauration (+8,3%), et dans l’industrie (+0,8%).

Les services, aux particuliers et aux entreprises, représentent toujours une part importante des recrutements anticipés : plus de 6 intentions d’embauche sur 10 sont prévues dans les services. 

Les intentions d’embauche sont nombreuses pour : 

  • Les métiers de l’hôtellerie restauration : serveurs de café, de restaurant (122 000 projets), employés polyvalents de la restauration (110 000 projets), cuisiniers (67 000 projets), employés de l’hôtellerie (54 000 projets) ;
  • Les métiers agricoles : viticulteurs/ arboriculteurs/cueilleurs (121 000 projets), agriculteurs/ouvriers agricoles (92 000 projets). La très grande majorité de ces intentions d’embauche sont saisonnières ;
  • Les métiers de services aux entreprises : agents d’entretiens de locaux (104 000 projets), ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires (76 000 projets) ; 
  • Les métiers d’accompagnement et de soins, avec les aides à domicile et les aides ménagères (88 000 projets), les aides-soignants (82 000 projets). 

En 2023, les employeurs anticipent des difficultés de recrutement pour 61% de leurs projets, soit une augmentation de 3,1 points par rapport à 2022. La hausse des difficultés anticipées de recrutement concerne la plupart des métiers, notamment ceux de l’hôtellerie-restauration, les agents de sécurité et de surveillance, les caissiers et employés de libre-service et certains métiers d’ouvriers industriels.

La hausse de la part des projets de recrutements jugés difficiles concerne autant les petites structures, pour les établissements de moins de 10 salariés, que les établissements de plus de 200 salariés.

Pour accompagner les entreprises dans leurs projets de recrutement, les 5 700 conseillers Entreprises de Pôle emploi se mobilisent au travers : 

  • Des opérations #TousMobilisés qui ont lieu chaque semaine en agence pour promouvoir des métiers, des formations et des actions de recrutement en présence d’employeurs. 49 000 événements ont eu lieu en 2022, réunissant 580 000 participants ;
  • Des immersions professionnelles pour faire découvrir un métier, valider un projet professionnel ou initier un recrutement et le sécuriser : 191 700 en 2022 ;
  • Des actions de formation préparatoires à l’emploi : près de 135 400 en 2022 ;
  • Des recrutements via la MRS : 65 000 participants ont été évalués en 2022 ;
  • Des recrutements innovants, par exemple avec Du stade vers l’emploi: plus de 100 évènements en 2022 qui ont réuni 1450 entreprises et 8200 candidats ;
  • Du dispositif Action recrut’ : le rappel systématique des entreprises, qui ont confié leurs offres à Pôle emploi dès lors que les conseillers identifient une difficulté de recrutement, a permis de réduire d’environ 37 000 le nombre d’abandons de recrutement sur un an.

 

Vous pouvez retrouver l’intégralité des résultats l’enquête BMO 2023, bassin d’emploi par bassin d’emploi, créer des graphiques personnalisés ou partager les données sur pole-emploi.org

 

Enquête « Besoins en main-d’œuvre (BMO) » des entreprises : stabilité des intentions d’embauche en 2023 à plus de 3 millions

Plus d'actualités

Communiqué de presse

Cheops/Cap emploi, France Travail, l’AGEFIPH et le [...]

Cheops, le réseau Cap emploi, France Travail, l’AGEFIPH et le FIPHFP mettent pour la deuxième année en œuvre leur soutien au concours culinaire Cap’HandiCook. Pour cette édition, et face au succès du concours en 2023, Cap’Handicook passe de 5 à 8 étapes. La première étape a eu lieu ce 13 mai.

Communiqué de presse

Lancement de la tournée des Places de l’emploi par [...]

France Travail lance, à partir du 21 mai prochain et jusqu’à l’automne, la tournée des Places de l’emploi sur l’ensemble du territoire avec les autres membres du Réseau pour l’emploi (les Missions Locales et Cap emploi notamment) et en partenariat avec France Bleu.

Article

France Travail et LADOM réaffirment leur [...]

À l’occasion de leur déplacement respectif en Guadeloupe, Thibaut Guilluy, Directeur Général de France Travail et Saïd Ahamada, Directeur Général de LADOM ont renouvelé leur partenariat, pour accompagner l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi résidant en outre-mer, en facilitant leur accès à la formation dans l’Hexagone.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

86,2 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par France Travail. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national.

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ex : 33000

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.