Article

« Le CDD Tremplin est un modèle vertueux qui redonne confiance aux salariés handicapés et réassure les entreprises »

SEMAINE EUROPÉENNE POUR L’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES. Initié en 2018, le CDD Tremplin s’est imposé comme l’un des outils en faveur de l’employabilité des personnes en situation de handicap. David Bourganel, Directeur général de l’ANRH, acteur majeur de l’économie sociale et solidaire dans le champ du handicap et de l’emploi, nous explique les enjeux de ce dispositif.

Publié le  22/11/2023

Bourganel_770x392.jpg

Quelles sont les grandes missions de l’ANRH ?

David Bourganel : L’ANRH est une entreprise associative créée il y a bientôt soixante-dix ans, dont la mission consiste à favoriser l’employabilité des personnes en situation de handicap. Nous accompagnons tous les types de handicap, qu’ils soient visibles ou invisibles, grâce à un modèle faisant converger les besoins professionnels des personnes handicapées avec les intérêts économiques des entreprises.

Nous proposons à ce titre des parcours dans des secteurs porteurs comme le numérique, l’industrie ou l’économie circulaire. L’ensemble de ces parcours est pleinement adapté aux compétences de nos collaborateurs et à la réalité du marché.

« Le handicap ne définit pas un individu mais une condition particulière, physique ou psychique. »


Quel regard portez-vous sur l’insertion professionnelle des personnes handicapées en France ?

D. B. : Avant toute chose, il est important de rappeler que le handicap ne définit pas un individu mais une condition particulière, physique ou psychique. Le handicap peut aussi être un handicap « social », dont souffrent les personnes les plus éloignées de l’emploi et de la société. En outre, les formes de handicap ont beaucoup évolué ces dernières années, avec entre autres une nette augmentation des pathologies psychiques. Ensuite, il faut des compétences spécifiques pour accompagner le handicap de façon durable dans un monde du travail où la notion de performance est importante.

Tous ces paramètres sont à prendre en compte pour (ré)insérer les personnes handicapées. Et si bon nombre d’entreprises « classiques » s’inscrivent dans une telle démarche, il reste du chemin à parcourir.

Quels sont les freins à l’employabilité des personnes en situation de handicap ?

D. B. : L’environnement de travail, souvent inadapté. En parallèle, ces personnes ont, pour la plupart, été coupées du monde de l’entreprise durant de longues périodes, voire n’y ont jamais mis les pieds. Elles n’ont de fait pas les bons codes – modes de communication, régularité, etc. – et cela peut mettre en péril leur démarche d’insertion.

« L’ambition du CDD Tremplin est de créer des passerelles entre les entreprises adaptées et les entreprises classiques pour accélérer l’employabilité des personnes en situation de handicap. »


Comment le CDD Tremplin peut-il pallier à ces difficultés ?

D. B. : L’ambition du CDD Tremplin est de créer des passerelles entre les entreprises adaptées (EA) – à savoir des structures du milieu ordinaire qui emploient au moins 55% de salariés handicapés – et les entreprises classiques, pour accélérer l’employabilité des personnes en situation de handicap. Dans les faits, chaque CDD s’accompagne d’une formation interne ou externe, et peut durer jusqu’à vingt-quatre mois, durant lesquels les talents assimilent les savoir-être et compétences qui leur permettront de s’insérer durablement. Le CDD Tremplin est un modèle vertueux qui redonne confiance aux salariés handicapés et réassure les entreprises. Seules les EA sont habilitées à embaucher des collaborateurs dans le cadre de cette initiative. Elles ont donc un rôle clé à jouer pour sensibliser les parties prenantes à la pertinence du dispositif.

Le CDD Tremplin est-il adapté à toutes les formes de handicap ?

D. B. : Absolument. Cependant, les métiers éligibles se doivent d’être compatibles avec le handicap, afin de ne pas complexifier l’insertion de la personne embauchée.

À l’inverse, il faut éviter l’écueil qui consiste à associer une forme de handicap à un secteur ou un métier en particulier. Ainsi, ce n’est pas parce que le numérique convient parfaitement aux personnes souffrant d’un trouble du spectre autistique, que celles-ci doivent impérativement s’orienter vers ce secteur. Il y a un juste équilibre à trouver !

Combien de candidats ont bénéficié de ce dispositif depuis son lancement ?

D. B. : 8965 CDD Tremplin ont été signés depuis 2018. Ce chiffre encourageant témoigne de l’utilité de la démarche. D’ailleurs, nous constatons aujourd’hui un intérêt de plus en plus soutenu de la part des entreprises classiques envers le CDD Tremplin, notamment celles qui désirent aller encore plus loin dans leurs politiques d’inclusion : elles comprennent que ce dispositif garantit une intégration réussie et durable des personnes en situation de handicap.

« L’emploi ne guérit pas le handicap, en revanche il a un impact colossal sur la confiance en soi, la sociabilisation, le retour dans la société et dans le monde du travail. »


Comment les salariés handicapés perçoivent-ils cette initiative ?

D. B. : L’emploi a un impact colossal sur la confiance en soi, la sociabilisation, le retour dans la société et dans le monde du travail. Avec le CDD Tremplin, les salariés handicapés se sentent justement encouragés, encadrés et prêts à travailler.

À titre d’illustration, les collaborateurs embauchés en CDD Tremplin au sein de l’ANRH sont formés à des métiers d’avenir, entourés par des assistants sociaux et des chargés d’insertion, et rapidement mis en relation avec des organisations classiques, bien avant la fin de leur contrat. Cette dynamique les tranquillise et leur donne des outils pour la suite de leur carrière.

Quel parcours professionnel peut-on envisager après un CDD Tremplin ?

D. B. : Certains profils poursuivent leurs parcours au sein d’une entreprise classique. D’autres, au contraire, ont repris goût à la formation et font le choix de prolonger leurs études dans l’idée de renforcer leur niveau de qualification.

Dans tous les cas, ces salariés sont de nouveau sur les rails et ont confiance en leurs capacités à travailler et à se former.

 

L’ANRH en chiffres

 

  • 20 entreprises adaptées ;
  • 4 établissements et services d’aide par le travail (ESAT) ;
  • 1 centre de formation ;
  • 2000 collaborateurs, dont 78% sont en situation de handicap ;
  • 250 CDD Tremplin accueillis depuis 2018.

Chiffres publiés par la Délégation générale à l’Emploi et à la Formation professionnelle.

Plus d'actualités

Article

France Travail continue à œuvrer pour un [...]

Le 26 janvier 2023, France Travail a renforcé sa sa palette de dispositifs de lutte contre toutes les formes de discriminations par la signature de la Charte d’Engagement LGBT+ portée par l’Autre Cercle, association française de référence pour l’inclusion des personnes LGBT+* au travail. Fort de 55 000 agents, le cœur de métier de France Travail repose sur son capital humain. L’organisation ambitionne donc d’être à la hauteur des défis posés par les enjeux contemporains d’égalité au travail.

Article

« L’attractivité des métiers du soin est une [...]

L’attractivité des métiers de la santé et du soin à domicile est un véritable enjeu de société, selon Yves Piot, Responsable du pôle Juridique d’Adédom, la fédération nationale qui défend et soutient le développement des activités des associations et des structures gestionnaires à but non lucratif œuvrant dans l’aide, le soin à domicile et les services à la personne. Rencontre.

Opinions

Jérôme Fourquet, directeur du département [...]

La question est volontairement provocante mais dit bien la transformation fondamentale en cours dans le monde de l’entreprise. Changement du rapport au travail, diffusion du télétravail, aspirations au sens et à l’utilité, priorité à l’individualisme et à l’épanouissement personnel, refus de la carrière linéaire, modification du rapport de force employeurs-employés, accélération technologique : l’entreprise est fragilisée dans son espace-temps (tout le monde ne travaille plus en même temps, dans le même lieu) et percutée de tous côtés dans sa forme traditionnelle.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

87,5 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par France Travail. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national.

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ex : 33000

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.