Article

« Nous avons besoin de candidats de tous les horizons : n’hésitez surtout pas à postuler ! »

À la veille de la 2e édition des « Jeux recrutent », organisé par Pôle emploi au Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines le 21 novembre 2023, TONY ESTANGUET, Président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 (COJOP), évoque les nombreuses opportunités d’emplois que représente l’événement.

Publié le  16/11/2023

ESTANGUET_art_org.jpg

 

Quelle est votre mission à la tête du Comité d’organisation des Jeux olympiques et Paralympiques (COJOP) ?

Tony Estanguet : En tant que président de Paris 2024, ma mission est de veiller au bon déroulement de notre projet. C’est un immense défi d’organiser un tel événement en France. On parle ici du plus grand événement sportif du monde, qui va rassembler près de 13 millions de visiteurs et 15 000 athlètes du monde entier. Des personnes qui se réunissent dans un même lieu, partagent le même esprit et les mêmes valeurs. Nous nous devons de les accueillir dans les meilleures conditions et travaillons à leur offrir un cadre de compétition apaisé. C’est pour cela que chaque phase de préparation est essentielle. Comme dans un slalom de canoë-kayak, nous devons passer chaque porte étape par étape, toujours continuer à pagayer et surmonter les difficultés en gardant le même niveau d’ambition. Nous devons faire face à l’imprévisible, nous adapter aux événements extérieurs et nous réinventer. C’est ce qui fait notre force !

Quelle est la particularité des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 ?

T. E. : Avec Paris 2024, notre ambition est de proposer un nouveau modèle des Jeux, plus spectaculaires, avec par exemple les premières cérémonies d’ouverture organisées en dehors d’un stade. Nos Jeux seront aussi plus responsables, notamment d’un point de vue environnemental, avec l’objectif de réduire au maximum les émissions carbones (par deux par rapport aux éditions précédentes). Et nos Jeux seront également ouverts au plus grand nombre, avec des programmes qui resteront en héritage pour permettre à toutes et tous de profiter des pouvoirs uniques du sport face aux défis de notre temps : combattre la sédentarité, notamment des jeunes générations, améliorer l'accès à la pratique sportive des personnes en situation de handicap, favoriser l'inclusion par le sport...

Vous avez participé à l’événement « Les Jeux recrutent », organisé le 26 septembre dernier par Pôle emploi à la Cité du Cinéma, à Saint-Denis…

T. E. : Nous sommes dans la dernière ligne droite avant les Jeux, et nous avons lancé avec les parties prenantes de Paris 2024 une grande campagne de recrutement, avec plus de 16 000 emplois à pourvoir lors de cette première édition des « Jeux recrutent » organisé par Pôle emploi. Au-delà des offres disponibles sur les plateformes de recrutement, il était important pour nous d'organiser un temps d'échange et de rencontre pour que les demandeurs d'emplois et les entreprises se parlent et puissent se projeter ensemble.

Ce jour-là, près de 7 000 participantes et participants sont venus rencontrer 50 entreprises pour découvrir les offres de recrutements à l’occasion de job datings pour les métiers de la sécurité, la restauration, l’accueil des athlètes, etc. Ce jour-là, 2 000 promesses d’embauches ont été formulées : c’est très encourageant, et les opportunités restent nombreuses ! Plusieurs partenaires de Paris 2024 étaient présents : Accor, Enedis, Île-de-France Mobilité, Sodexo Live, la SNCF... C’était une vraie réussite !

Dans le même esprit, plusieurs autres initiatives, comme le job dating « Du Stade vers l’Emploi » mis en place par Pôle emploi et Paris 2024 invitent régulièrement des recruteurs et des demandeurs d’emploi à participer à des ateliers sportifs, ce qui change des modes de recrutement classiques. Une façon originale d’utiliser le sport pour briser la glace et mettre en valeur ses compétences ?

« Les Jeux vont représenter au total près de 181 000 emplois, notamment dans les secteurs du tourisme (61 800 emplois), de l’organisation (89 300 emplois) et de la construction. »


Les Jeux de Paris 2024 représentent combien d’emplois au total ?

T. E. : Il y a cinq ans, nous avons réalisé une cartographie pour anticiper nos besoins en matière d’emplois. Aujourd’hui, nous savons que les Jeux vont représenter au total près de 181 000 emplois, notamment dans les secteurs du tourisme (61 800 emplois), de l’organisation (89 300 emplois) et de la construction. Il reste 16 000 emplois à pourvoir, notamment au Comité d’organisation. Nous sommes vraiment sur la dernière ligne droite avant les Jeux !

Organiser les Jeux de Paris 2024, c’est organiser le plus grand projet collectif que la France ait porté, et cela implique donc des besoins très importants en matière de recrutement. Même si toutes les collectivités hôtes des Jeux ont des besoins différents, de manière générale, nous avons besoin d’une mobilisation massive d’un grand nombre de professionnels. Notre enjeu collectif, c’est aussi de maximiser les effets bénéfiques des Jeux sur le long terme. Aujourd’hui, tous les acteurs qui comptent sont sensibilisés et mobilisés pour faire des besoins des Jeux - par nature temporaires - des opportunités plus durables, pour contribuer à la dynamique de secteurs qui recrutent. Le travail se poursuit !

Quels sont les secteurs qui recrutent encore ?

T. E. : Nous avons recruté massivement dans le secteur de la construction, principalement pour mener à bien les projets sur les chantiers des Jeux : quelque 30 000 personnes ont travaillé en lien avec les chantiers de la SOLIDEO. Nous nous concentrons aujourd’hui sur les recrutements dans de nombreux domaines : logistique, transport, énergie, nettoyage, gestion des déchets, recyclage, sécurité.

Par ailleurs, au sein du Comité d’organisation de Paris 2024, près de 2 000 postes sont à pourvoir. Les Jeux représentent de nombreuses opportunités pour tous les profils, et autant de façons de contribuer à la réussite de l’événement. Qu’il s’agisse des cuisiniers, serveurs, baristas et plongeurs qui prépareront et serviront les 13 millions de repas ; des agents d’accueil, blanchisseurs et responsables de sites qui accueilleront les athlètes et journalistes du monde entier aux Village Olympique et Paralympique et des médias ; des conducteurs de ligne qui transporteront les millions de fans vers les stades ; des agents qui assureront la sécurité de l’ensemble des sites...

« Au-delà du parcours professionnel, travailler pour les Jeux, c’est vivre une expérience humaine inoubliable ! »


En quoi cet événement peut-il être un tremplin pour les demandeurs d’emploi et que peut apporter cette expérience à un parcours professionnel ?

T. E. : Les entreprises présentes à cet événement proposent des CDD avant et pendant les Jeux, mais aussi des CDI après les Jeux. Au-delà du parcours professionnel, travailler pour les Jeux, c’est vivre une expérience humaine inoubliable ! C’est une opportunité exceptionnelle car c’est une expérience riche qui sera valorisée par de futurs recruteurs ; une expérience rare et atypique qui apportera de la confiance en eux à tous les participants et leur permettra de relever des défis nouveaux. Nous valorisons celles et ceux qui auront contribué aux Jeux et nous les accompagnerons du mieux que nous pouvons.

Faut-il être un athlète pour postuler à une offre d’emploi liée aux JOP2024 ?

T. E. : Absolument pas ! Paris 2024 recrute dans des secteurs variés qui ne demandent pas de qualités sportives particulières. Nous avons besoin de candidats de tous les horizons : n’hésitez surtout pas à postuler !

Quels conseils donneriez-vous aux candidats pour décrocher un emploi pour les Jeux ?

T. E. : Le seul conseil que je peux donner à quelqu’un qui hésite c’est : osez ! Tentez votre chance ! Les Jeux en France, ça n’arrive qu’une fois tous les cent ans. Travailler pour les JOP2024, c’est une opportunité unique de contribuer à cet événement exceptionnel. Des recrutements ont lieu dans tous les domaines, sans niveau de qualification particulier : il y a très certainement une fiche de poste qui vous correspond. Postuler peut tout changer, alors n’hésitez pas et venez vivre avec nous cette expérience unique de contribuer à l’un des plus grands événements mondiaux !

Plus d'actualités

Article

France Travail continue à œuvrer pour un [...]

Le 26 janvier 2023, France Travail a renforcé sa sa palette de dispositifs de lutte contre toutes les formes de discriminations par la signature de la Charte d’Engagement LGBT+ portée par l’Autre Cercle, association française de référence pour l’inclusion des personnes LGBT+* au travail. Fort de 55 000 agents, le cœur de métier de France Travail repose sur son capital humain. L’organisation ambitionne donc d’être à la hauteur des défis posés par les enjeux contemporains d’égalité au travail.

Article

« L’attractivité des métiers du soin est une [...]

L’attractivité des métiers de la santé et du soin à domicile est un véritable enjeu de société, selon Yves Piot, Responsable du pôle Juridique d’Adédom, la fédération nationale qui défend et soutient le développement des activités des associations et des structures gestionnaires à but non lucratif œuvrant dans l’aide, le soin à domicile et les services à la personne. Rencontre.

Opinions

Jérôme Fourquet, directeur du département [...]

La question est volontairement provocante mais dit bien la transformation fondamentale en cours dans le monde de l’entreprise. Changement du rapport au travail, diffusion du télétravail, aspirations au sens et à l’utilité, priorité à l’individualisme et à l’épanouissement personnel, refus de la carrière linéaire, modification du rapport de force employeurs-employés, accélération technologique : l’entreprise est fragilisée dans son espace-temps (tout le monde ne travaille plus en même temps, dans le même lieu) et percutée de tous côtés dans sa forme traditionnelle.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

86,2 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par France Travail. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national.

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ex : 33000

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.