Article

L’intelligence artificielle par France Travail

L’innovation est au cœur de la culture de France Travail qui, depuis des années déjà, se saisit des nouvelles technologies pour développer des outils au service des équipes, des demandeurs d’emploi, et de l’écosystème de l’emploi.

Publié le  23/05/2024

L’Intelligence artificielle (IA) fait à ce titre partie intégrante de l’arsenal technologique de l’opérateur, comme nous l’explique Laurent Guinard, responsable du département Agence Data Services et de l’Usine IA au sein de France Travail.

Dix ans d’innovation

Tout commence par un constat : France Travail collecte et traite de grands volumes de données « structurées » – c’est-à-dire des informations qualifiées, organisées et exploitables en l’état –, et de données « non structurées », inexploitables par l’humain. « Nous nous sommes aperçus que les données non structurées constituaient une grande partie de notre patrimoine informationnel » précise Laurent Guinard, responsable du département Agence Data Services et de l’Usine IA au sein de France Travail, « c’est pourquoi nous avons décidé de transformer ces données en informations accessibles et utiles en ayant recours à l’IA, pour créer de nouvelles offres et enrichir les services existants ». 

Naît alors l’Agence Data Services, un département lancé en 2014 et rattaché à la Direction des Systèmes d’Information (DSI) de France Travail. L’opération est un succès et, en 2020, les équipes décident d’aller encore plus loin dans leur façon d’appréhender l’IA en créant l’Usine IA. L’ambition ? Fédérer les initiatives, les compétences et accompagner la montée en puissance des usages autour de cette technologie. 
 

Construire des « communs numériques »

 

France Travail met ses connaissances technologiques à disposition de toute la communauté de l’emploi pour faciliter la coopération entre les acteurs. C’est ce que l’on appelle les « communs numériques ». 
 

Des compétences pointues… et des bénéfices pour tous

Depuis lors, les équipes techniques imaginent et développent des solutions variées, mobilisant une multitude de compétences allant des métiers de la DSI aux développeurs, en passant par les experts IA et les professionnels de la data. « La conception de produits d’IA de bout en bout est un travail d’une grande complexité, qui nécessite la convergence de nombreux savoir-faire » rappelle Laurent Guinard, « y compris ceux des experts métiers, dont l’expérience du terrain est indispensable ». 

D’un point de vue opérationnel, les bénéfices de l’IA se font sentir auprès des agents de France Travail, au travers notamment de la plateforme IA – un dispositif interne répondant aux problématiques de confidentialité des données de l’opérateur –, ou du déploiement d’outils permettant aux collaborateurs de simplifier leur travail et de se concentrer davantage sur l’humain. « Pour nos agents, tout l’enjeu consiste à dégager du temps pour être au plus près de ceux qui en ont besoin ». 

L’IA a également pour objectif d’améliorer la connaissance qu’a France Travail vis-à-vis de ses usagers et entreprises partenaires, afin de leur proposer des services « plus adaptés à leurs besoins », de faciliter la rencontre entre employeurs et candidats, et de soutenir l’autonomie des demandeurs d’emploi dans leurs recherches. 
 

Un programme pour répondre pleinement aux enjeux de l’opérateur

« L’IA a été identifiée au sein de France Travail comme un levier au profit de l’efficacité des services et de la personnalisation de l’accompagnement des usagers et entreprises. Les potentialités de cette technologie sont nombreuses » se réjouit Laurent Guinard. 

Des potentialités que l’opérateur entend bien continuer à explorer par le biais du Programme Data IA, initié en 2024 à l’occasion de la transformation de France Travail : « Ce programme vise à renforcer notre façon d’exploiter nos données » détaille Laurent Guinard, par ailleurs Directeur adjoint dudit programme. Des données utiles pour l’écosystème, et pour aboutir à de nouvelles solutions d’IA toujours plus performantes. « Nous explorons et développons des produits basés sur l’IA classique et les IA génératives, dans l’idée de servir au mieux les objectifs de France Travail ». 
 

Pas d’IA sans éthique !

 

Pour encadrer les pratiques et inscrire le recours à l’IA dans une démarche éthique pérenne, France Travail a mis en place un Comité consultatif éthique et une charte couvrant sept thèmes : 

  • La finalité et la légitimité des algorithmes ;
  • La technologie au service de l’humain ;
  • L’équité et la non-discrimination ;
  • La liberté de choix ;
  • La transparence ;
  • La sécurité ;
  • L’impact environnemental. 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

86,2 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par France Travail. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national.

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ex : 33000

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.