Article

Le BTP : des métiers nombreux et ouverts à tous

À l’occasion de la semaine des métiers du BTP, Michel Swieton, Directeur régional de Bourgogne-Franche Comté et chef de file national BTP nous parle des enjeux du secteur notamment en termes de recrutement.

Publié le  10/10/2022

 

Michel_Swieton_art_org.jpg

 

Quels sont les objectifs et les enjeux de la semaine des métiers du BTP ?

Le secteur du BTP, en recherche constante de main d’œuvre, connaît actuellement de fortes tensions de recrutement. Ce type d’évènement permet de renforcer la mise en relation des entreprises qui recrutent avec des demandeurs d’emploi. Et cela s’appuie sur la présentation des métiers, la visite d’entreprises, la formation, l’immersion, l’expérimentation de tel ou tel métier, pour permettre aux demandeurs d’emploi de se positionner sur les offres qui leur correspondent. Le recrutement est bien le but ultime de cet évènement, que ce soit lors de la semaine ou ultérieurement. Cette semaine thématique s’inscrit ainsi dans la « politique entreprise » de Pôle emploi, qui accompagne les entreprises des secteurs, face à leurs difficultés de recrutement.

 

Quelques mots sur l’organisation des évènements et les partenaires associés ?

Beaucoup d’évènements vont avoir lieu partout en France. Dans la plupart de nos 900 agences, ainsi qu’au niveau régional, avec des évènements de partenariats, des salons dédiés, des signatures de conventions… La plupart des opérations se tiendront au niveau des agences, c’est-à-dire au plus proche des demandeurs d’emploi et des entreprises.

Leur forme pourra varier : forum, job dating, visite d’entreprises ou de chantiers, atelier, escape game, il y a aura également des opérations #TousMobilisés, et d’autres plus spécifiques, en faveur de public particulier, comme les femmes ou les personnes très éloignées de l’emploi. La liberté est laissée à chaque région d’organiser les manifestations comme elles le souhaitent.

Concernant les partenaires, les trois fédérations du bâtiment seront présentes, la FFB*, la FNTP et la CAPEB. D’autres structures sont également partenaires comme le CCCA-BTP et Constructys, l’OPCO spécialisé du BTP.


 

Au niveau national, quelle est la photographie de l’emploi dans le secteur du BTP ?

Le secteur comprend environ 730 000 entreprises, toutes tailles confondues, avec près de 1,5 million de salariés. Environ 820 000 déclarations préalables à l’embauche sont effectuées chaque année, aussi bien pour des CDD très temporaires que pour des CDI.

Au niveau de Pôle emploi, nous comptabilisons environ 350 000 offres enregistrées sur les 12 derniers mois. La réalité aujourd’hui, c’est que le nombre de demandeurs d’emploi est en baisse de manière significative, alors que le nombre d’offres est en constante augmentation. Cela crée donc de fortes tensions de recrutement.

 

Comment réduire les difficultés de recrutement de ce secteur ?

Il y a un travail à réaliser à la fois avec les demandeurs d’emploi et avec les entreprises. Avec les demandeurs d’emploi, il s’agit de détecter les compétences de ceux qui peuvent être intéressés par ce secteur, qu’ils soient déjà du métier ou non, afin de constituer des viviers de candidats prêts à travailler dans le bâtiment. La détection des compétences peut passer par la MRS (Méthode de Recrutement par Simulation), par la mise en place de formations, de stages, d’immersion en entreprise…  Ensuite, il faut leur donner les bonnes informations sur la réalité des métiers, casser certains clichés qui ont parfois la vie dure et leur montrer tout l’intérêt qu’ils peuvent avoir à travailler dans le BTP.


Du côté des entreprises, il faut renforcer l’attractivité du secteur, communiquer, participer à des salons, en mettant l’accent sur les perspectives de carrière et les possibilités d’évolution offertes par les métiers du BTP.
Le rôle de Pôle emploi est d’accompagner les uns et les autres et de mettre en adéquation les offres et les candidats. C’est aussi pour cela que nous organisons des opérations nationales, particulièrement pour les secteurs en tension, comme la semaine des métiers du BTP.


 

Comment renforcer l’attractivité du secteur et valoriser son image ?

Nous avons tendance à penser que ce sont des métiers difficiles alors que les choses ont beaucoup évolué, les conditions de travail se sont affinées. C’est ce que nous allons défendre tout au long de cette semaine, en mettant en avant des thèmes comme l’évolution technologique, en montrant qu’aujourd’hui le BTP utilise des outils numériques, des drones, des exosquelettes…

Mais aussi que le BTP est un acteur majeur de la transition écologique avec la réhabilitation et la rénovation de l’habitat, la gestion énergétique et le choix des matériaux. Il faut insister également sur la féminisation des métiers, montrer que les femmes peuvent travailler dans le BTP.

Rappeler qu’aujourd’hui, il y a beaucoup d’emplois dans ce secteur, très variés et ouverts à tous, quel que soit le niveau de qualification, et qu’il y a des possibilités très intéressantes de carrière. Il est possible d’entrer dans le BTP avec un niveau peu qualifié et de progresser de manière assez importante. Par exemple, on peut débuter comme employé chez un artisan et créer sa propre entreprise quelques années plus tard. 

La semaine des métiers du BTP est l’occasion de mettre en lumière ces différents aspects et ce secteur riche d’opportunités qui est fondamental pour notre économie. 

 

*FFB : Fédération Française du Bâtiment
FNTP : Fédération Nationale des Travaux Publics
CAPEB : Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment
CCCA-BTP : Comité de Concertation et de Coordination de l’Apprentissage du BTP

 

Plus d'actualités

Article

Industrie pharmaceutique : une énergie moteur pour [...]

SEMAINE DES METIERS DE L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE. En pleine transformation, la filière pharmaceutique diversifie ses leviers de recrutement, notamment dans le digital et les biotechnologies. Fruit du partenariat entre le syndicat des entreprises du médicament (LEEM) et Pôle emploi, cette semaine événementielle, du 2 au 6 octobre 2023, met en lumière une filière encore trop méconnue. Tour d’horizon avec Arnaud Chouteau, Directeur emploi formation au LEEM.

Article

« En Allemagne, la formation se fait à 80% dans [...]

Frédéric Turlan, spécialiste des relations industrielles en Europe, revient sur les spécificités du système d’apprentissage allemand, ses points forts et ses limites.

Article

Métiers du soin : des professionnels fiers [...]

Les métiers du soin sont essentiels, notamment pour les publics les plus fragiles à l’instar des personnes âgées. Ce sont des métiers de vocation, qui font du bien à ceux qui les exercent comme à ceux qui en bénéficient. Ce sont aussi des métiers qui méritent d’être connus et valorisés, et c’est toute la démarche de Pôle emploi, qui est à l’initiative de Fiers d’être utiles, un web-documentaire consacré à ce secteur.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

86,2 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par France Travail. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national.

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ex : 33000

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.