Article

Rencontres Athlètes et Entreprises de la Région Ile-de-France: un pari gagnant pour l’emploi !

La première édition des Rencontres Athlètes et Entreprises de la Région Ile-de-France s’est tenue jeudi 29 novembre 2023 au siège du Conseil régional. Pôle emploi Ile-de-France participait à cette journée placée sous le signe de l’accompagnement professionnel et financier des sportifs de haut niveau, à quelques mois des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Un catalyseur d’opportunités

Les discussions vont bon train : recherche de sponsors, orientation, reconversion professionnelle, CV ou recrutement. 150 athlètes et 50 entreprises ont été invités par la Région Ile-de-France à participer aux premières Rencontres Athlètes et Entreprises de la Région Ile-de-France. Cette journée particulière a été conçue  « comme un catalyseur d’opportunités sur mesure », selon les mots de la présidente du Conseil régional d’Ile-de-France, Valérie Pécresse, pour assurer à chaque sportif francilien de haut niveau la réalisation non seulement  de ses ambitions sportives mais également professionnelles. L’Ile-de-France est en effet un formidable vivier de sportifs : près de 1 000 athlètes et 570 collectifs y résident. A huit mois des Jeux Olympiques et Paralympiques, tous sont concentrés sur leur préparation physique et mentale. Mais ces sportifs, étudiants ou jeunes actifs, se préoccupent naturellement de leur avenir professionnel. 

Un accompagnement sur mesure

Valérie Pécresse affirme « vouloir tendre la main à tous les sportifs de haut niveau pour les aider à réaliser leurs rêves de performance ». Elle met en avant le dispositif financier régional Objectif Haute Performance 2024 pour les sportifs inscrits sur liste ministérielle. Mais elle rappelle aussi la volonté de la Région de préparer la reconversion « après la victoire » car, selon la formule de Patrick Karam, vice-président chargé des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, des Loisirs, de la Citoyenneté et Politique de la ville, et de la Vie associative, « la lumière ne doit pas s’éteindre lorsque l’on a gagné sa médaille ».

Pôle emploi, entraineur du retour à l’emploi

Une table-ronde est dédiée aux athlètes et porte sur les solutions d’aides et d’accompagnement à la professionnalisation pouvant être proposées par les entreprises et collectivités. « Pôle emploi est l’entraineur du retour à l’emploi sur votre fin de carrière et nous serons là à toutes les étapes de votre projet professionnel ! » rappelle, aux sportifs de haut niveau, Stéphane Berger, directeur régional adjoint Pôle emploi Ile-de-France en charge des opérations. Il les invite à valoriser l’ensemble des soft skills développés dans leur discipline sportive et leur propose plusieurs leviers d’action pour asseoir leur projet professionnel, recrutement ou création d’entreprise, via un accompagnement personnalisé, l’immersion professionnelle ou les formations professionnelles. « Osez croire en vos rêves », insiste-t-il. « Vous avez toutes les compétences pour relever les challenges qui sont devant vous. »

Les passerelles entre sport et emploi sont nombreuses et bénéficient à tous, sportifs de haut niveau, recruteurs et demandeurs d’emploi. Plus vite, plus haut, plus fort !

Signature du consortium « Du Stade Vers l’Emploi en Ile-de-France 2023 »

 

Dans le cadre des Rencontres Athlètes et Entreprises de la Région Ile-de-France, Nadine Crinier, directrice régionale Pôle emploi Ile-de-France, Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional d’Ile-de-France, Marie-Do Aeschlimann, vice-présidente chargée de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Patrick Karam, vice-président chargé des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques et les présidents de 17 fédérations sportives ont signé l’accord de consortium « Du Stade Vers l’Emploi en Ile-de-France 2023 ».

L’Unesco en a fait le constat : « Le sport peut enseigner des valeurs telles que l’équité, le travail d’équipe, l’égalité, la discipline, l’inclusion, la persévérance et le respect ». Et ces valeurs sont recherchées par les recruteurs. Elles sont valorisées lors des événements de recrutement particuliers conçus par Pôle emploi, les jobs dating Du Stade Vers l’Emploi, où demandeurs d’emploi et recruteurs pratiquent, ensemble, un sport de façon anonyme.

Nadine Crinier explique le bénéfice exceptionnel de ces sessions de recrutement pour des personnes qui « n’accèdent pas à des entretiens facilement mais qui ont des compétences » et pour des employeurs qui sont prêts « à envisager le recrutement différemment ». Le sport est un prétexte pour repérer les qualités, les soft skills, qui n’apparaissent pas dans un CV : comment est-ce que je travaille en équipe, comment est-ce que je respecte des consignes ? « Et cela marche très bien », insiste la directrice régionale Pôle emploi Ile-de-France. Gage de ces très bons résultats : l’engagement de 17 fédérations sportives et les taux élevés (90% et 85%) de satisfaction des entreprises et des demandeurs d’emploi. 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

86,0 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par France Travail. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national.

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ex : 33000

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.